LIVE : King's Prize L'Empereur Results

Kevin Hesbois et Mirthe Waumans ont remporté en ce dimanche 13 août l’Omnium de Belgique, disputé au Royal Bercuit. Soit un parcours toujours difficile à gérer sur les hauteurs des “Ardennes brabançonnes”, où le physique a également été mis à rude épreuve lors des premiers tours disputés sous une forte chaleur. Dans ces conditions, la victoire est revenue au touring-pro Kevin Hesbois, vainqueur avec un petit coup d’avance sur le tenant du titre Jean de Wouters suite à un superbe duel lors du 4ème et dernier tour. Hesbois s’est ainsi imposé à trois coups en-dessous du par via une dernière carte de 68 (-3), tandis que le néo-pro brabançon devait se contenter d’un dernier parcours bouclé dans le par 71. James Meyer de Beco, qui occupait le leadership en début de tournoi avant de connaître des fins de parcours difficiles lors des deuxième et troisième tours, a pris quant à lui la 3ème place (+2).

C’est la troisième fois que Kevin Hesbois inscrit son nom au palmarès de cette épreuve réunissant les meilleurs pros et amateurs évoluant en Belgique en cette période de l’année. Il s’était en effet déjà imposé en 2017 au Limburg et en 2019 sur le parcours américain de La Tournette.

Au niveau amateur, c’est notre meilleur représentant actuel Jarno Tollenaire (The National) qui a remporté le titre, malgré trois derniers trous assez compliqués avec notamment une balle perdue au 17. Il finit le tournoi à neuf coups au-dessus du par via une dernière carte de 75, à égalité avec le jeune Arthur Haghedooren (Keerbergen) qui a bouclé son dernier parcours en 76 coups. Jarno Tollenaire s’est ensuite imposé en play-off grâce à un superbe eagle sur le par 5 du trou n°9, via un drive suivi d’un coup de fer 2 à moins d’un mètre du drapeau.

Du côté féminin, en l’absence de Manon De Roey et Savannah de Bock qui disputaient dans le même temps le Women British Open à Walton Heath (Angleterre), c’est la jeune Mirthe Waumans (Ternesse) qui s’est assurée de maîtresse manière son premier Omnium. L’Anversoise s’est montrée la plus régulière sur le périlleux parcours de Bercuit, où elle n’a pas commis le moindre double-bogey durant les quatre tours de compétition. Elle s’est ainsi imposée à dix coups au-dessus du par, avec six coups d’avance sur Céline Manche (La Tournette) tandis qu’Audrey Lam (Hainaut) et Sixtine de Cordes (Ravenstein) ont partagé la troisième place. Notons aussi que Stéphanie Fransolet était la seule proëtte présente et inscrit dès lors son nom au palmarès à ce niveau, comme ce fut déjà le cas de 2016 à 2019.