LIVE : King's Prize Leaderboard

Après les deux premières journées en round robin, la situation est déjà très limpide dans les différentes poules de division 1. En Men I, sept équipes peuvent encore se qualifier pour les demi-finales, et cinq ont leur sort entre les mains. En Ladies I, où la formule est différente (deux poules de 6, un foursome et quatre singles par match), la lutte continuera aussi à faire rage lors de la 3ème journée programmée ce samedi 11 septembre, les demi-finales ayant lieu dès dimanche.


Men I Division 1


Poule A

L’Antwerp et le Ravenstein ont remporté leurs deux rencontres. Mieux même: ils ont tous les deux cartonné, l’Antwerp s’imposant  sur son propre parcours 7-0 contre le Limburg et 5-2 contre Cleydael. Et ce en alignant notamment le jeune U14 Sébastien de Vooght, qui a créé la surprise en  gagnant ses deux foursomes (le premier avec Philippe Vandelinden, le deuxième avec Jamie Donaldson). Le Ravenstein s’est fait peur en perdant ses deux foursomes matinaux contre Cleydael, avant de gagner ses cinq singles (succès de James Skeet, Cédric van Wassenhove, Steven De Wispelaere, Maxime Palenik et Cédric de Woot). Dimanche contre le Limburg, seul Edouard du Monceau a perdu un match face à Friso Den Boer.

L’Antwerp et le Ravenstein peuvent encore tout deux se qualifier à l’issue de leur rencontre samedi. En cas de défaite 3-4 (voire même 2-5), le deuxième de cette poule terminera en effet meilleur deuxième en ayant davantage de matchs gagnés par rapport aux deuxièmes des autres poules.


Poule B

Vainqueur de ses deux premières rencontres, le Royal Waterloo se trouve en position de force pour atteindre les demi-finales. Les Waterlootois devront gagner au minimum trois matchs samedi face à Keerbergen pour y parvenir. Attention cependant aussi à Sept Fontaines, qui a encore une petite chance de se qualifier en cas de succès 7-0 contre La Bruyère, qui a perdu quelques joueurs ces dernières saisons (dont le vainqueur de l’Omnium James Meyer de Beco, parti à Naxhelet) tandis que Louis Theys est reparti dans son université américaine.

A vrai dire, tout s’est joué dans la première rencontre remportée 4-3 par Waterloo face à Sept Fontaines, avec trois matchs conclus au 19e et deux au 18e. C’est le jeune Nicolas Normand qui a fait la différence, en remportant son foursome (ave Sébastien Wulf) face à la paire Vendredi-Mertens, puis surtout son single 4&3 contre Nicolas Benon.


Poule C

Rinkven et Rigenée ont remporté leur deux premières rencontres exactement sur le même score: 5-2 contre le Sart-Tilman et 4-3 face à la Tournette, les Nivellois s’avérant à chaque fois des adversaires coriaces en alignant notamment l’ex-pro Hugues Joannes Jr. Tout se jouera donc samedi entre Rinkven et Rigenée, les Anversois alignant une équipe rajeunie par le prodige ukrainien Lev Grinberg, mais aussi Maxime Leys (champion de Belgique U16) et Ryan Lundh. Du côté de Rigenée, l’équipe est renforcée par les arrivées de Jean de Wouters, Alexandre Bailly et Jonathan Wei, tandis que le jeune Hugo Duquaine a également remporté ses deux matchs.

A noter que les Interclubs Men I Division 2 ont été disputés en strokeplay sur le parcours de Rigenée. James Meyer de Beco (Naxhelet) a dominé largement la compétition en individuel (67-69, -10!) avec dix coups d’avance sur Julien Richelle (Latem) et 13 sur Pierre-Alexis Rolland (Hulencourt). Les clubs de Naxhelet, Ternesse, Latem et Bercuit ont pris les quatre premières places montantes du classement par clubs, alors que seize équipes composeront la Division 1 l’an prochain.


Ladies I Division 1


Poule A

Latem est en position de force pour atteindre les demi-finales, en étant la seule équipe invaincue (3 victoires). La Bruyère, qui s’est inclinée sur le fil dans le match au sommet face aux Gantoises (malgré les succès sur le fil 1up de Marie Demoulin face à Camille Richelle, et de Lucille Lambert contre Valérie Van Hecke), garde son sort entre les mains, et sera qualifiée en cas de succès samedi contre l’Empereur et l’Antwerp. Si ce n’est pas le cas, le vainqueur du match Sart-Tilman-Waterloo possède encore une petite chance d’atteindre le dernier carré.


Poule B

Le Ravenstein s’est imposé lors de ses trois premiers matchs, via notamment son fer de lance Louise Cuyvers et les soeurs Dellicour. Rien n’est cependant encore joué, car les joueuses de Tervueren doivent cependant encore affronter samedi Rinkven et Rigenée, toujours en lice pour les demi-finales. Avantage cependant au Ravenstein, alors que le 3e tour (et les demi-finales) se joueront sur leur parcours, tandis que les deux premiers tours ont été disputés à Rinkven.

L’équipe de La Tournette, emmenée notamment par Céline Manche, possède également une bonne chance de se qualifier en cas de succès lors de son dernier match contre Sept Fontaines.