LIVE : Qualifying National Stroke Play Leaderboard

Le Royal Golf Club de Belgique a accueilli pour la première fois la finale des Interclubs nationaux dans les différentes catégories en lice. Une première qui en appelle d’autres, tant le parcours du Ravenstein se prête particulièrement bien à ce genre d’événement. Y compris au niveau de sa situation géographique, Tervuren se situant à mi-chemin entre Anvers et le Brabant wallon… d’où provenait la majorité des centaines de spectateurs venus encourager leurs couleurs sous un soleil éclatant.

En Men I, Rinkven s’est imposé pour la 3ème année d’affilée, une performance déjà réussie en 2008-09-10, et remporte ainsi son 10ème titre depuis son premier sacre en… 2005. En finale, les Nord-Anversois ont pris la mesure 5-2 de Ternesse, la surprise de ces Interclubs puisque cet autre club anversois alignait quatre équipes en finale men I, men II, men III et men IV. Ce qui est en fait le fruit d’un travail de longue haleine mené par le club de Wommelgem, via notamment son Head-pro écossais Allan McLean. Ses deux fils furent ainsi les grands artisans, avec Lars Masyn, des succès conquis en poules, puis en quart de finale contre Keerbergen et en demi-finale ce samedi face au Ravenstein sur son propre terrain. Dimanche, après le partage des foursomes matinaux, ils n’ont cependant pas pu rivaliser face aux Rinkvenners. “Nous avons fait parler notre expérience, en mettant cette fois nos joueurs aguerris en plus de notre jeune Ukrainien Lev Grinberg” nous commente Jurgen Van der Elst, le capitaine des men I de Rinkven. “Mais cela reste bien sûr le travail de toute une équipe, où tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. Les Interclubs, c’est la seule période de l’année où le collectif prime sur l’individu en golf !”

Soulignons cependant au niveau individuel que Stefan Quy (qui a joué 54 trous ce week-end, malgré une lourde chute à vélo trois jours plus tôt) et Diederik Van Doorselaer ont démontré qu’ils restaient des valeurs sûres en singles.

En Dames I, Rigenée a renoué avec un titre qui lui tournait le dos depuis 2018, en s’imposant 4-3 face aux joueuses du Ravenstein, qui bénéficiait pourtant de l’avantage du terrain. Après le gain sur le fil des deux foursomes matinaux, les Brabançonnes ont accroché les deux derniers points via Margaux Vanmol, puis surtout Emma Defleur qui a rentré un putt de 3 mètres pour birdie au 19e trou face à Victoria Dellicour. Cette dernière avait pourtant rentré de son côté un putt improbable de 8 mètres au 18 pour aller en play-off dans une ambiance survoltée. “C’est notre 11ème titre depuis notre premier en 1998, on tenait vraiment à récupérer cette coupe” nous signalait la capitaine Nathalie Descampe. “Notre expérience a primé, mais aussi le mental. Toutes les filles ont répondu présent, y compris nos jeunes comme Laure Martin qui a bien joué en poules, et a apporté le point décisif en demi-finale contre Waterloo. Notre équipe est relancée, mais aussi le club puisque nous avions trois équipes en finale.”

“Nous avons perdu, mais nous y avons cru jusqu’au bout malgré la perte des deux foursomes” nous commentait de son côté Anne Marien, capitaine des Ladies I depuis cinq ans. “Nous avons cependant réussi de bons interclubs, en ayant battu le Waterloo, Latem et le Sart-Tilman. Avec quelques matches de très haut niveau, comme celui de Louise Cuyvers qui a battu Savannah De Bock en jouant -3 au Royal Hainaut. Nous reviendrons l’an prochain pour gagner avec la même équipe, quasiment toutes les filles seront encore en humanités l’an prochain alors qu’elle bénéficie de l’excellent travail de leur coach Ghislain Assant.”

A noter également le succès du Bercuit en Men II, de Ternesse en Men III, de La Tournette en Men IV, du Waterloo en Dames II et de Latem en Dames III.

Cette année, il y en a vraiment eu pour toutes les couleurs !