LIVE : National 4BBB & Foursome Rigenée Leaderboard

Le traditionnel Omnium de Belgique, réunissant les meilleurs pros et amateurs actifs dans notre pays, a consacré plusieurs valeurs montantes du golf belge. Et ce sur un parcours de Cleydael très sélectif, d’autant plus que la canicule était bien présente durant les quatre jours de compétition. Dans ce cadre, l’Anversois Ryan Lundh a tenu le choc et démontré qu’il avait des qualités physiques et mentales à toute épreuve du haut de ses 16 ans! Auteur d’une première carte phénoménale de 63 (-9), riche de dix birdies contre un seul bogey, le champion du club du Royal Antwerp a maintenu son avantage durant les trois tours suivants, conclus respectivement en 71, 67 et 73 coups, en réussissant au total la bagatelle de… 27 birdies. Lundh s’est ainsi imposé à quatorze coups sous le par, après avoir parfaitement résisté jusqu’au bout au retour de Lev Grinberg. Le jeune prodige ukrainien, âgé de 15 ans, a bouclé en effet quant à lui son dernier parcours également en 63 coups (via un eagle et huit birdies). Il terminait à deux coups du leader qui, après avoir enquillé rapidement trois birdies, s’est fait une petite frayeur en commettant un triple bogey en milieu de partie (par 3 de plus de 200m assez piégeux) avant de gérer parfaitement sa fin de tournoi.

Les deux boys ont donc devancé les pros, une catégorie où la lutte a fait rage afin d’inscrire son nom au palmarès et de se partager le prize-money en jeu. C’est finalement le néo-pro Jean de Wouters qui a remporté le premier prix, à neuf coups sous le par et avec deux coups d’avance sur le duo Laurent Richard et James Meyer de Beco. Kevin Hesbois et Guillaume Watremez, co-leaders chez les pros à l’entame du dernier tour, ont quelque peu fléchi sous la chaleur écrasante pour finir 4e et 7e.

En Ladies, la lutte a également été très serrée en l’absence des proëttes belges et de la championne d’Europe amateur Savannah De Bock. Le leadership a changé d’épaule à de nombreuses reprises durant le tournoi. C’est finalement la joueuse de Rigenée Emma Defleur, auteur d’une carte initiale et d’une dernière carte de 69, qui s’est imposée à trois coups sous le par, soit un petit coup de mieux que Céline Manche (La Tournette) et Louise Cuyvers (Ravenstein). A revoir l’an prochain, dans des conditions de jeu plus clémentes!